News : le fil de l'actu

Réserves foncières - Petite côte : Le boom de la vente des villas

La Petite côte a longtemps constitué une destination privilégiée pour les touristes qui n’hésitaient pas à acheter des parcelles, de construire des villas. Aujourd’hui, à côté de la course vers l’acquisition des maisons en bordure de la mer, la revente des villas est une tendance en nette hausse à Saly, Ngaparou et Somone. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène.

 

Mauritanie: polémique entre religieux à propos d’un 3e mandat du président Aziz

En Mauritanie, une éventuelle troisième candidature à la présidentielle du président Mohamed Ould Abdel Aziz suscite une grande polémique depuis quelques jours entre les confréries religieuses. Celle des oulémas, les savants musulmans, s'est prononcée pour un troisième mandat du président Ould Abdel Aziz. Une prise de position rejetée par une autre tendance des leaders religieux.

 

Croissant lunaire : un cadre unitaire annonce une coordination permanente des commissions d’observation

 Les différentes sensibilités de l’islam réunies au sein du Cadre unitaire de l’islam au Sénégal, ont annoncé avoir convenu de mettre en place "une coordination permanente des commissions d’observation du croissant lunaire", en réponse aux "appels maintes fois réitérés" par les pouvoirs publics, pour l’unité des musulmans à l’occasion des célébrations des fêtes religieuses.

 

A Kolda, le pari d’un ancien "modou modou" sur le business agricole

Bélal Altiné Sow, de retour au bercail à Kolda (sud) après des années passées aux Etats-Unis où il fut "modou modou" puis businessman dans une autre vie, contribue de par son investissement à la nouvelle attractivité des métiers de l’agriculture dans son Fouladou natal, son domaine agricole constituant un exemple de réussite apte à revigorer les initiatives locales de développement.

 

Des Rencontres De Midi En 2007 À La Polémique Religieuse En 2018 : Idy, «Touché » Mais Pas «Coulé»

Considéré à tort ou à raison depuis un certain temps, par les médias et autres observateurs de la scène politique comme le principal challenger de Macky Sall, capable de mettre en ballottage le candidat de la coalition BBY, à l’élection présidentielle de 2019, à la suite surtout de la mise en écart de potentiels adversaires politiques en exil «forcé» ou en prison tels Karim Wade et Khalifa Sall, le patron du parti Rewmi fait encore les choux gras de la presse.

 

UGB : "Les conditions minimales de sécurité ne sont pas remplies pour une reprise des activités" (Saes)

Suite à une assemblée générale tenue ce mercredi 23 mai pour examiner la situation qui prévaut à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis (Ugb) et discuter des perspectives, la coordination Saes de l'Ugb dit avoir constaté les saccages des biens de l'université ayant entraîné la destruction de bureaux d'enseignants, des services du rectorat (direction des ressources humaines, des finances, de la scolarité, Secrétariat général de...

 

Patrice Evra et James Collins quittent West Ham

Le défenseur latéral français Patrice Evra (37 ans) va quitter West Ham à la fin de son contrat le 30 juin, a annoncé jeudi le club londonien deux jours après l'annonce de l'arrivée de Manuel Pellegrini au poste de manager en remplacement de David Moyes. Un autre défenseur vétéran, le Gallois James Collins, 34 ans, ne verra pas non plus son contrat renouvelé, après dix ans et 214 rencontres sous le maillot des Hammers.

 

Rouler à vélo à Paris? Bagarres, insultes et intimidations

Rouler à vélo dans une grande ville peut vite devenir le parcours du combattant. C'est le cas à Bruxelles mais aussi à Paris, où les cyclistes sont parfois maltraités par les autres usagers de la route. Dans son émission qui sera diffusée jeudi soir sur France 2, Envoyé Spécial va dévoiler des images dérangeantes qui risquent bien de faire réfléchir les plus nerveux au volant. Sans le vouloir, les cyclistes sont parfois les cibles privilégiées des automobilistes.

 

La mauvaise nouvelle qui provoque la colère d'Angelina Jolie

Alors qu'elle prépare le tournage de "Maleficent 2" à Londres, l'actrice Angelina Jolie a appris une très mauvaise nouvelle. Elle ne peut pas prendre avec elle ses enfants, car ils ne peuvent pas quitter le territoire des Etats-Unis, pendant la bataille judiciaire qui l'oppose à Brad Pitt. L'actrice de 42 ans prévoyait de prendre ses six enfants sur le tournage. Mais le divorce n'ayant pas encore été prononcé, Maddox, Pax, Zahara, Shiloh, Vivienne et Knox ne peuvent pas quitter le territoire américain.

 

Laeticia Hallyday réduit ses dépenses

Toujours au cœur du bras de fer judiciaire qui l'oppose aux premiers enfants de Johnny Hallyday, l'épouse du chanteur revoit ses dépenses à la baisse. Lors de son dernier séjour sur l'île de Saint-Barthélemy, Laeticia et ses filles n'ont pas voyagé avec leur habituel jet privé mais avec une compagnie aérienne classique. La famille vit toujours à Los Angeles. L'avocat de Laeticia a confirmé que le train de vie de Laeticia n'était pas luxueux.

 

Ophélie Winter a été conduite à l'hôpital

Après avoir appelé la police et avoir eu des propos complètement incohérents, l'ancienne chanteuse Ophélie Winter a été emmenée à l'hôpital. A son domicile de Neuilly-sur-Seine, non loin du rond-point de l'étoile à Paris, Ophélie Winter a appelé la police ce mercredi, persuadée que l'on essayait à tout prix d'entrer chez elle. Arrivés sur les lieux, les policiers ont trouvé la mannequin dans un état de paranoïa.

 

Limogé par le Japon, Halilhodzic veut une "lettre d'excuses"

Les avocats de l'entraîneur Vahid Halilhodzic ont assigné jeudi en justice la Fédération japonaise de football (JFA) et son président Kozo Tashima, réclamant un yen symbolique pour "rétablir l'honneur" de l'ancien sélectionneur de l'équipe nationale, limogé début avril. Il a été remplacé par le Japonais Akira Nishino. "La JFA ne veut pas s'expliquer, donc on l'appelle à s'expliquer à la barre", a déclaré Me Lionel Vincent, qui a déposé le dossier à la mi-journée au tribunal de Tokyo.

 

Le président de l'UEFA tacle celui de la Fifa: "Le football n'est pas à vendre"

Le président slovène de l'UEFA, l'Union européenne de football, Aleksander Ceferin a taclé son homologue de la fédération internationale (FIFA) Gianni Infantino. Le Suisse a récemment dévoilé un projet de vente de tournois internationaux à des investisseurs pour 25 milliards de dollars (20 milliards d'euros). "Le football n'est pas à vendre", a déclaré Ceferin.

 

Des familles victimes du climat portent plainte contre l'UE

Sécheresse, fonte de glaciers, inondations... Une dizaine de familles se disant victimes déjà des effets du dérèglement climatique ont saisi la justice européenne pour obtenir que l'UE réduise plus ses émissions de CO2. La plainte, la première de ce type au niveau européen selon ses promoteurs, été déposée mercredi devant la Cour européenne de Justice, par des familles de l'UE, kenyane et fidjienne, a précisé à l'AFP le Réseau Action Climat (RAC), qui réunit des ONG de toute l'Europe et porte cette affaire baptisée...

 

La fille de Skripal parle pour la première fois: "C'était lent et douloureux"

Ioulia Skripal, victime en mars dernier d'un empoisonnement avec son père, l'ex-espion russe Sergei Skripal, s'est exprimée pour la première fois après l'attaque. Elle affirme avoir de la chance d'être en vie et souhaite regagner la Russie. Dans sa première apparition devant les caméras après l'empoisonnement dans la ville de Salisbury le 4 mars, Ioulia Skripal a indiqué avoir toujours des difficultés à réaliser qu'elle et son père ont été "attaqués de cette façon".

 

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l'opération présentée par le régime reclus comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis. Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l'opération. "Il y a eu une explosion énorme, on a pu la ressentir.

 

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l'opération présentée par le régime reclus comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis. Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l'opération. "Il y a eu une explosion énorme, on a pu la ressentir.

 

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l'opération présentée par le régime reclus comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis. Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l'opération. "Il y a eu une explosion énorme, on a pu la ressentir.

 

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l'opération présentée par le régime reclus comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis. Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l'opération. "Il y a eu une explosion énorme, on a pu la ressentir.

 

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l'opération présentée par le régime reclus comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis. Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l'opération. "Il y a eu une explosion énorme, on a pu la ressentir.

 

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l'opération présentée par le régime reclus comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis. Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l'opération. "Il y a eu une explosion énorme, on a pu la ressentir.

 

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l'opération présentée par le régime reclus comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis. Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l'opération. "Il y a eu une explosion énorme, on a pu la ressentir.

 

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l'opération présentée par le régime reclus comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis. Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l'opération. "Il y a eu une explosion énorme, on a pu la ressentir.

 

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

La Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l'opération présentée par le régime reclus comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis. Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l'opération. "Il y a eu une explosion énorme, on a pu la ressentir.