Guinée : Takana Zion interpellé lors d’une manifestation contre un troisième mandat d’Alpha Condé

  • Source: : Webnews | Le 26 juillet, 2017 à 23:07:08 | Lu 2388 fois | 8 Commentaires
content_image

L'artiste guinéen Takana Zion.

L’artiste guinéen Tankana Zion, figure du reggae dans le pays, a été arrêté ce mardi 25 juillet alors qu’il participait à une marche contre l’éventualité d’un troisième mandat d’Alpha Condé à la tête du pays. En février dernier, Elie Kamano, un autre artiste, avait aussi été interpellé pour avoir protesté pour les mêmes raisons.

Le collectif « Wonkhai 2020 », qui signifie en soussou – la langue la plus parlée dans la capitale guinéenne – « En marche pour 2020 », était dans la rue ce mardi à Conakry, pour protester contre une éventuelle troisième candidature d’Alpha Condé, au pouvoir depuis décembre 2010. Le carnaval est parti de l’esplanade du Stade-du-28-Septembre, dans la proche banlieue de Conakry, pour se diriger vers le Boulevard Diallo Telli, au cœur du centre administratif de Kaloum. Soit à un kilomètre du palais présidentiel Sékhoutouréya.

C’est là qu’ont éclaté des échauffourées entre les manifestants et les services de sécurité, policiers et gendarmes répondant aux jets de pierres des manifestants par des gaz lacrymogènes.

On veut passer le message de la jeunesse dans l’amour et le respect

Dans la foulée, l’un des leaders de la manifestation, Takana Zion, artiste de reggae-dancehall a été embarqué par la police. Un jeune manifestant a également été bastonné par un groupe de gendarmes et de policiers, puis embarqué, tout comme sa moto.

« Nous sommes sortis depuis 10h, sans rien casser, ni blesser personne », réagit Djani Alfa, l’autre artiste et leader du collectif « Wonkhai 2020 ». « On veut passer le message de la jeunesse dans l’amour et le respect. Ils nous ont brutalisé et arrêté le frère [Takana Zion, NDLR]. On va aller le chercher, de manière pacifique et légale », a-t-il assuré.

Prévenir les tentations

Beaucoup prêtent au chef de l’État guinéen l’ambition de se maintenir au pouvoir au-delà de la durée prévue par la Constitution. La semaine dernière, c’était autour du reggaeman Elie Kamano de manifester contre cette éventualité.

Bilal Sow, membre du collectif « Wonkhai 2020 », semble du même avis : « Nous soutenons un groupe d’artistes qui a trouvé nécessaire de se lever pour prévenir les tentations du Professeur de vouloir briguer un troisième mandat. Nous avons organisé cette marche pacifique pour interpeller l’opinion nationale et internationale sur ce qui pourrait arriver à la Guinée si un tel scénario se concrétisait ».

Et Bilal Sow de dénoncer « les forces de l’ordre [qui] ont fait fi de nos droits à manifester : elles ont brutalement interpellé Takana Zion. Nous sommes horrifiés de la manière dont ils se sont saisis de lui. Nous recherchons son lieu de détention pour négocier sa libération ». Selon le porte-parole du Haut commandement de la gendarmerie, le colonel Mamadou Alpha Barry, l’artiste est détenu à l’escadron mobile numéro 3 de Matam, banlieue sud de Conakry.

Naissance de mouvements de soutiens

La crainte des opposants à un troisième mandat d’Alpha Condé est renforcée par la naissance de mouvements de soutien en faveur de celui-ci. Samedi 22 juillet, une manifestation de « reconnaissance à ses actions » a été organisée au Palais du Peuple de Conakry par d’autres artistes.

Le lendemain, dimanche 23, un mouvement dénommé « l’Union du Fouta pour Alpha Condé » – du nom de l’une des quatre régions naturelles de la Guinée, qui est aussi le fief de l’opposition – a organisé son baptême de feu au siège du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel, en présence du chef de l’État et des membres du gouvernement. « Les sages du Fouta nous ont dit que quand quelqu’un devient président de la Guinée, c’est jusqu’à la fin de sa vie ! Personne ne peut l’enlever », a déclaré le porte-parole de la nouvelle structure en direction d’Alpha Condé (à 3min30 dans la vidéo ci-dessous, notamment relayée par Guineenews.org).


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (6)


Baldé il y a 3 semaines (03:10 AM) 0 FansN°: 1
Le vieux qui est sur la vidéo n'est pas originaire de timbi à pita. C'est un imposteur bandit qui a dribblé Alpha Condé et lui a pris de l'argent en se faisant passer pour un sage du foutah. Cet El hadj Ibrahima est un bandit de grand chemin de surcroit voleur de bétail connu dans toute la région de pita
Reply_author il y a 3 semaines (08:38 AM) 0 FansN°: 1
regae man levez vous et liberer nous des dictateurs
Aziz il y a 3 semaines (05:58 AM) 0 FansN°: 2
Pauvre continent. Les mêmes dirigeants partout. Ils ne savent pas ce que signifie se faire élire.
Anonyme il y a 3 semaines (06:00 AM) 0 FansN°: 3
Ils confisquent le pouvoir.
Anonyme il y a 3 semaines (08:43 AM) 0 FansN°: 4
Alpha conde est un délinquant .Il mérite un coup d'état.
Anonyme il y a 3 semaines (08:44 AM) 0 FansN°: 5
Avec cela, vous voulez que l'Afrique se développe ? Impossible. Tu viens au pouvoir dans un contexte où tout est à faire. Tu te mets au travail pour faire avancer les choses. Cela doit ce faire sur la durée... Ce n'est ni un ou deux mandats qui vont te faire achever ce que tu as commencer. L'occident peut se permettre cela car, ils ont connu des monarchies qui ont déjà développer leurs continents. Alors aujourd'hui, ils peuvent se permette ce jeu là. Mais, en Afrique où tout est à faire, au nom de je ne sais quelle "démocrétinerie" les gens se soulèvent bêtement, mais encore, avec la complicité de l'occident que ce genre de situation arrange, car tant que l'Afrique se déchirera pour des luttes de pouvoir, la porte reste grande ouverte pour l'exploiteur.

Ehhhhhhhhhhhhhhh les gars, réveillez vous et laissez nous travailler par pitié... C'est pour le bien de tous...
Anonyme il y a 3 semaines (09:54 AM) 0 FansN°: 6
takana zion respect mor fire.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com